Impôt sur le revenu - Salarié et patron

PAYE est la retenue à la source définitive depuis le 1er janvier 2013. Terminé en ce sens que si l'employeur paie le traitement brut de l'employé spécial, il constitue un impôt final à payer pour ce revenu. En conséquence, la plupart des employés ne sont pas obligés de demander le formulaire S. En effet, le montant de paiement approprié est mis de côté afin de les laisser libres d'impôt et libres d'impôt à la fin de l'année d'imposition.

Le dernier système fiscal PAYE impose aux employeurs de retenir le montant exact de CAFE de la masse salariale des employés. Toutes les taxes payées en trop sont remboursées et les taxes acquittées rapidement sont remboursées par l’employé.

des billets gagnés avec la défisalisation

PAYE n’est pas un impôt final pour les employés qui ont plus d’un emploi pendant une année d’imposition ou qui perçoivent un autre revenu, par exemple: Revenu d'entreprise, part du revenu de l'immobilier / des entreprises, etc. Ces personnes doivent soumettre une déclaration commerciale (formulaire B) et joindre une attestation fiscale.

Taux d'imposition

L'impôt sur le revenu est imposé sur le revenu imposable (c'est-à-dire le revenu brut moins les déductions). Toutes les déductions personnelles telles que mariage, enfant, senior et FNPF ne sont plus disponibles à compter du début d'année, il faudra donc absolument se lancer dans la réduction d'impôts en France. Il existe des taux d'imposition distincts pour les résidents et les non-résidents.

Pour les employés résidents, les taux d'imposition actuels indiqués pour chaque revenu excédentaire sont supérieurs à 30 000 FY 18 et 20%, respectivement. Ces taux d'imposition sont calculés en fonction du revenu du parent. Pour les employés non-résidents, 20% versent le premier dollar de revenu gagné.

Le revenu du travail comprend

Salaires, traitements ou autres avantages qu'un employé a gagnés dans le cadre de son emploi, y compris les congés payés, les vacances, les heures supplémentaires, les primes, les commissions, les avantages, la rémunération ou les avantages. Valeur d'un avantage supplémentaire autre que l'avantage supplémentaire exonéré reçu par l'employé dans le cadre d'un emploi non assujetti à des avantages imposables. Cependant, le montant total des gains versés par un employé en rapport avec son emploi, y compris les frais d'entretien, de régime, de loyer, de services publics, d'éducation, de divertissement, de réunion ou de déplacement, ne comprend pas les avantages liés à l'emploi. Le montant de tous les coûts du salaire à rembourser par l'employeur, autres que les dépenses dans la mesure où l'employeur exerce ses fonctions; Paiement, heures supplémentaires, heures supplémentaires, bonus, compensation. Les prestations ou les pensions sont retenues, viennent ou vont aux Fidji. Le montant reçu par l’employé à titre de compensation pour & ndash. Contrat de travail employé. L'employé accepte les conditions d'emploi ou toute modification des conditions de travail pour défiscaliser

Ou un contrat de travail soumis à un contrat restrictif préalablement à tout emploi passé, actuel ou futur. Le montant de tout salaire après la cessation d'emploi, qu'il ait été versé volontairement ou en vertu d'un contrat, y compris l'argent ou toute autre indemnité pour perte de travail et paiement de l'or par les mains ou toute autre solution de défiscalisation. Toute prestation d’âge, d’invalidité ou de retraite qu’un employé reçoit dans le cadre de son emploi, y compris un emploi antérieur. Le montant de tout prêt, du paiement d'un bien ou d'un service, de la valeur d'une entreprise ou d'un service fourni, ou de la dette de la société ou d'un membre de la société ou d'un associé, dans quelle mesure la transaction est une commission de service qui: est en aucun cas fourni par un membre de la société.

Permanent, temporaire et non-résident

Une personne est considérée comme un résident si son domicile permanent ou sa résidence est aux Fidji. Si la personne n’est pas un résident permanent des Fidji, elle peut y résider si elle a effectivement résidé aux Fidji de façon continue ou régulière pendant plus de la moitié de l’année de revenu à compter de votre première défiscalisation. Il doit s'assurer qu'il habite aux Fidji.

Les résidents sont imposés sur le revenu mondial (toutes sources). Un résident résidant aux fins de l’impôt sur le revenu est une personne (autre qu’une entreprise) qui réside aux Fidji, vit aux Fidji ou à Fidji pour plus de la moitié du revenu en une année.

Les résidents temporaires gagnent un revenu ou sont gagnés aux Fidji grâce aux taux d'imposition des résidents pour une meilleure défiscalisation. La résidence temporaire aux fins de l’impôt est une personne physique qui vit seule ou principalement dans le but de faire des affaires aux Fidji en vertu d’un contrat de travail d’une durée maximale de trois ans. N'a pas de citoyens fidjiens ni de résidents fidjiens permanents.